07 janvier 2007

Un réveil olympien signé Djibril Cissécisse

Pour le compte des 32e de finale de la Coupe de France, l'AC Cambrai (CFA 2) recevait l'Olympique de Marseille, actuel 6e de Ligue 1.Vainqueur de Reims (1-0) lors du tour précédent, les amateurs avait bien l'intention de prolonger leur formidable aventure en Coupe de France.C'était sans compter sur le retour plus que gagnant de Cissé et son admirable duo avec Ribéry.

Un début de match rêvé

Pour ce déplacement compliqué dans le Nord, Albert Emon a manifestement aligné l'équipe première, particulièrement offensive avec un quatuor de rêve : Nasri, Ribéry, Cissé, Pagis. Soulignons que c'est Mamadou Niang, titulaire depuis le début de saison qui a fait les frais du retour de Cissé.

Et les Phocéens rentrent tout de suite dans le match. Dès la 9 ème minute, énorme occasion de but pour Djibril Cissé qui récupère un bon ballon avant d'adresser une lourde frappe, à l'entrée de la surface, qui vient s'écraser sur la transversale. Deux minutes plus tard, il rate l'ouverture du score sur un caviar de Franck Ribéry.

Les Olympiens imposent un rythme très élevé , contraignant ainsi les Cambrésiens à une énorme débauche physique. L'AC Cambrai concède de nombreuses fautes au milieu de terrain et semble quelque peu dépassée par l'enjeu de la rencontre. Et à la 18 ème minute, les nordistes craquent : Cissé ouvre le score pour l'OM, à la suite d'un bon travail de Ribéry coté gauche. Cissé place une tête appuyée au point de penalty qui ne laisse aucune chance au portier cambrésien.

Perte de confiance immédiate pour les Cambrésiens qui ne trouvent qu'une seule occasion de tir durant la première mi-temps. Interrogé à la mi-temps par France3 méditerranée, l'entraîneur cambraisien Ottis N'Goma garde espoir.

Le piège cambrésien

Au retour des vestiaires, les Cambraisiens mettent tout de suite une grosse pression au milieu de terrain. Les hommes de Otis N'Goma doivent impérativement montrer un tout autre visage pour espérer revenir au score. Durant toute la seconde période, aucune occasion franche des deux côtés, le jeu se concentrant essentiellement au milieu de terrain.

En fin de match, les Cambrésiens montrent des ressources morales et physiques admirables alors que les Marseillais reculent sans cesse sur leur but. Des efforts justement récompensés à la 76ème minute. But sur coup franc de Bailleul sur une frappe tendue des trente mètres.. Imparable :Carrasso est pris à contre-pied.C'est la folie dans les travées du Stadium Nord. Les supporters cambrésiens portent exultent. Le charme de la Coupe de France commence à s'opérer. Albert Emon fait alors entrer Toifilou Maoulida.

Une fin incroyable

Mais les deux formations vont quand même aux prolongations.Marseille est méconaissable par son incapacité à développer son jeu de la première période. Les Cambrésiens tentent le tout pour le tout en adressant des frappes de loin.

Seulement l'OM redevient magique dans la deuxième mi-temps de la prolongation. A la 107ème minute, Cissé frappe de nouveau. Il inscrit un but somptueux : dans un angle très fermé, et face à trois défenseurs cambrésiens, il trompe Ngantchea d'une frappe croisée.

Trois minutes plus tard, l'international français réalise le triplé : profitant d'un travail remarquable de Ribéry, Cissé, lancé dans l'axe, trompe le portier nordiste d'un extérieur du pied droit.

Et bonus à la 114ème minute, coaching gagnant pour Albert Emon et qualification assurée pour les Olympiens.Olembe décale Maoulida au point de penalty qui vient battre Ngantchea d'un plat du pied droit.

Marseille se qualifie ainsi pour les 16ème de finale de la Coupe de France, après cette victoire 4-1 face à à Cambrai.. La paire Cissé-Ribéry a fonctionné à merveille ce soir ( 3 buts de Cissé sur 3 passes de Ribéry). Aux Marseillais maintenant d'être constant durant la totalité d'un match ( trop de déconcentration en deuxième mi-temps) et surtout de développer leur jeu en championnat pour leur permettre d'enchaîner les victoires car ils le méritent !

Posté par blogpost à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un réveil olympien signé Djibril Cissé Pour le

Nouveau commentaire